Rechercher

Comment j'écris un roman ?

Comme tout le monde je pense ^^ ! Mais, je vais quand même prendre le temps de développer ma façon de faire. Evidemment, ce n'est pas la meilleure. Elle a probablement ses défauts, mais c'est la mienne et après plusieurs romans, je peux vous dire qu'elle me correspond bien. Alors par quoi je commence ? Et bien déjà par trouver l'idée !



Souvent, l'histoire ne m'apparait pas telle quelle du premier coup. J'ai d'abord des personnages, ou bien un rebondissement. ça vient parfois de rien, une phrase d'une amie, une chanson, un paysage. A ce moment là, j'écris les idées n'importe comment dans un carnet. J'écris tout, du prénom à une phrase, d'un lieu à une anecdote. Et je laisse poser, plusieurs semaines. Je réfléchis, j'essaie de faire le scénario dans ma tête mais je ne commence jamais l'écriture à ce moment là. Je laisse toujours plusieurs semaines passer afin de me laisser bien imprégner par mon idée.


Quand mon idée s'est bien affinée et que je sais à peu près où je veux aller, je fais un plan. Je suis pourtant pas une architecte, mais je ne suis pas une jardinière non plus. J'aime à penser que je suis une paysagiste. J'écris les grandes lignes de ce qu'il doit se passer. Exemple "Telle date, il se passe ça", "Quelques jours plus tard, il se passe ça" etc. Je ne rentre jamais vraiment dans les détails, seulement les grandes lignes et quelques rebondissements. Là aussi je me laisse du temps, je le retravaille plusieurs fois, jusqu'à ce qu'il me convienne bien. Jusqu'à ce que j'arrive à visualiser le déroulé dans ma tête. Même si je sais qu'au fil de l'écriture, mes personnages m'amèneront dans des directions imprévus, ça me convient. J'ai juste besoin de savoir les grandes lignes que je veux aborder. Mais je ne peux pas commencer à écrire tant que je ne connais pas mes personnages. Par contre, écrire sans connaître la fin me convient.



Pour les personnages, je remplis un questionnaire exprès que j'ai crée selon mes besoin à moi. Quelque chose de simple mais de précis. Qui me permet de vraiment connaitre mon personnage avant d'écrire. Si ça vous intéresse, je ferais un post à ce sujet précis. Une fois que je connais mes personnages et que je sais les grandes lignes de mon histoire, je me lance dans l'écriture pure et dure.


Quand je commence l'écriture, je suis dans une frénésie incontrôlable. Je suis incapable de penser à autre chose, de faire à autre chose. Mes personnages me hantent jour et nuit. J'écris comme ça vient, je ne m'impose pas de nombres de mots, ni de nombres de chapitres, ni quoi que ce soit. C'est au feeling. Même si j'ai remarqué qu'écrire pendant le NanoWrimo me boostait. Trois de mes romans sont nés pendant le NanoWrimo, car j'aime écrire sous la contrainte. J'aime me challenger.

Parfois quand je bloque sur un chapitre, j'écris deux lignes pour ne pas oublier ce que je veux dire et je passe à la suite. ça ne me gène pas d'écrire dans tous les sens, tant que dans ma tête, ça parait logique.


Quand je pose enfin le point final au premier jet, généralement, je suis exténuée. J'écris souvent mon premier jet en 2 mois, alors après je le laisse poser un bon mois, parfois plus. J'ai besoin de ce recul pour reprendre le manuscrit avec un œil neuf. Alors je fais autre chose, je travaille de vieux manuscrits, je me lance dans un nouveau, je corrige un autre. Bref, j'occupe mes pensées car c'est toujours très tentant de commencer la relecture dès le point final posé. Mais chez moi, ça ne fonctionne pas en tout cas. Par contre, une fois le mois écoulé et que j'ai fais une première lecture/correction, après on ne m'arrête plus. Je l'envoie à des bêta-lectrices pour avoir leur retour, et je relis, je corrige encore et encore jusqu'à ce que l'histoire arrive au niveau que je m'impose.


Et toi, comment fonctionnes-tu ?

J'espère que cet article t'aura intéressé et aidé,

A très bientôt,

De ma plume à ton coeur,


Virginie



4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout